Quels sont les différents types de gibier en France ?

L’enthousiasme des chasseurs dans tout l’hexagone repose sur la grande diversité de la faune sauvage qui s’y trouve. Entraînant l’accroissement du nombre d’espèces disponibles, certaines personnes se sont passionnées de la chasse aux gibiers en France qu’il s’agisse des sangliers, des ongulés sauvages, des renards, des mustélidés ou des perdrix.

Grand et petit gibier de plaine

Appartenant au grand gibier de plaine en France, le sanglier est un animal omnivore. On le nomme marcassin le premier mois de sa vie, puis bête rousse. À l’âge adulte, la femelle devient laie et le mâle un ragot. Une laie peut avoir entre 4 à 6 marcassins tous les trois ans avec deux ou trois portées. Le cerf élaphe, puissant et élégant, seigneur de la forêt, ne se chasse pas comme les autres gibiers. Il inspire le respect de l’ensemble des chasseurs. Le cerf sika, un cerf asiatique introduit en France au début du siècle dernier par le Japon, mesure 80cm au garrot. Alors que le cerf élaphe a une mensuration de 1,20m à 1,40m. Le chevreuil (herbivore) et le daim sont aussi de grands gibiers de plaine. En ce qui concerne le petit gibier de plaine en France, les différents types existant sont les suivants: lapin, lièvre, faisan commun et vénéré ainsi que le perdrix gris ou rouge.

Gibier de montagne

Les ongulés sauvages (chamois, isard et mouflon) et le petit gibier de montagne en comprenant la gélinotte, le grand et le petit tétras, le perdrix bartavelle, la gélinotte des bois, le lagopède alpin et le lièvre variable font partie du groupe de gibier de montagne en France. Le chamois se nourrit de graminées, de feuilles et de plantes. Sa présence est signalée dans les zones en altitude à l’Est du pays dans les Alpes, Jura et Vosges. Tandis que l’isard se cantonne en Ariège, Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Orientale. Le tétras-lyse quant à lui a du mal à développer sa population. C’est pourquoi, sa chasse est prohibé en Ardennes contrairement à ce qui se passe dans les Alpes. La législation interdit aussi les chasses au perdrix bartavelle.

Gibier prédateur et nuisible

Parmi le gibier prédateur et nuisible en France on compte le renard, le blaireau, les corvidés et les mustélidés. La reproduction élevée du renard et du blaireau cause un dégât majeur non seulement envers les autres animaux ou les petits gibiers de plaine, mais aussi envers les végétaux ou les arbres fruitiers. Leur compagnie devient gênante. Les corvidés, omnivores et charognards, sont omniprésents dans toute la France. Les mustélidés s’attaquent à des petits lapins, des mammifères, des oisillons et des rongeurs.

Quels sont les grands gibiers occidentaux ?