Une battue est un mode de chasse en groupe !

La législation française autorise la chasse aux gibiers. C’est une pratique réglementée en ce qu’il faut respecter les territoires attribués, les horaires déterminées, les types de gibiers pouvant être chassés et les saisons fixées. L’accomplissement d’une battue, considérée comme un mode de chasse en groupe, nécessite la participation des traqueurs et des postés.

Comment se passe la chasse en battue?

Si vous optez pour le voyage de chasse en battue, la contribution de deux groupes est recommandée. Il s’agit des traqueurs et des chasseurs postés. Les traqueurs trouvent l’enceinte du gibier et le rabattent vers la ligne des chasseurs postés afin que ces derniers puissent tirer sur celui-ci. Les participants utilisent une conne de chasse comme moyen de communication entre eux, en vue de signaler la vue, la blessure et la mort d’un animal. Cinq coups brefs de conne de chasse suffisent généralement. La plupart des chasseurs identifie préalablement la zone avant la battue. Il peut s’agir d’une parcelle ou d’une zone intégrale. Ils remarqueront ainsi les traces laissées par les animaux pénétrant dans ladite zone et estimeront en amont les endroits propices au séjour de gibier. Réaliser une telle reconnaissance préalable est pourtant facultatif.

Gibier chassé en battue

En général, le gros et petit gibier peuvent faire l’objet d’une chasse en battue. Il s’agit entre autres du sanglier, du cerf élaphe, du cerf sika, du chevreuil, du daim, du renard, du blaireau, des corvidés et des mustélidés. Même si la loi ne prohibe pas la chasse, les chasseurs doivent respecter le type et le nombre des gibiers autorisés sur un territoire donné, sauf pour le cas des gibiers prédateurs et nuisibles. Ceux-ci peuvent être chassés en grande quantité puisqu’ils enregistrent chaque année une hausse de taux de reproduction. Par ailleurs, ils ne cessent de causer des dégâts envers les autres animaux et envers l’environnement.

Règles de sécurité

Les personnes désirant s’adonner à la chasse doivent observer minutieusement des règles de sécurité. La réglementation française recommande l’installation des panneaux d’informations avant chaque action de chasse. Avec le carnet de battue délivré par la fédération départementale des chasseurs, le responsable y inscrit la date de la chasse, les noms et le nombre des participants. Ces derniers doivent porter une tenue voyante, de préférence de couleur orange pour faciliter leurs distinction. Stationner avec une arme de tir sur les voies publiques, employer des véhicules à moteur pendant la chasse sont formellement interdits.

Quand pratiquer la chasse des palombes au col ?
La chasse à la passée : On se cache là où le gibier d’eau passe !