Comment choisir une canne à carpe ?

canne à carpe

La pêche est l’un des divertissements les plus pratiqués dans le monde. Chaque jour, des millions de personnes se rendent près d’un lac, d’un ruisseau ou d’un fleuve pour pêcher un poisson. La carpe fait partie des poissons les plus convoités par les pêcheurs. Il existe même une canne à pêche destinée spécialement pour la carpe : la canne à carpe. Voici notamment quelques critères pour bien le choisir.

Les caractéristiques de la canne à carpe

Pour vérifier la qualité d’une canne à carpe, il faut se référer à ses caractéristiques. En général, elle se mesure par ses matériaux et sa puissance.

Pour rappel, l’ensemble canne à carpe est constituée de plusieurs éléments dont le blank. Il s’agit du corps de la canne à carpe. Il est généralement fait à partir de fibre de carbone, même si on peut voir éventuellement des blanks fabriqués à partir d’autres matières (bambou, fibre de kevlar…). Le choix du blank revêt une très grande importance, puisqu’il va déterminer la résistance et la puissance de la canne à carpe. Plus le carbone est de module supérieur, plus la canne est résistante. De même, plus le poids supporté par le blank est élevé, plus il est puissant. Pour une pêche de grosse carpe, par exemple, il faut choisir une canne entre 25 à 80 grammes.
Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises se lancent dans la fabrication de canne à carpes. Vous pouvez notamment consulter ce lien https://www.carptour.fr/ pour trouver une canne à carpe pas chère.

L’action de la canne à carpe

L’action est aussi un élément non-négligeable lors du choix d’une canne à carpe. On peut déterminer la souplesse de la canne, grâce à celle-ci. On distingue notamment 3 niveaux d’actions : l’action de pointe, semi-parabolique et parabolique.

L’action de pointe, comme son nom l’indique, ne se courbe que sur l’extrémité. Comme elle est assez rigide, elle permet de faire un grand lancer. Cependant, son rendement est faible. Quant à l’action semi-parabolique, elle a l’avantage d’être équilibrée. En effet, elle se courbe au milieu, ce qui garantit une meilleure stabilité et une meilleure souplesse. Enfin, l’action parabolique est la plus souple, car elle se courbe dès le premier tiers en partant de la manche. Elle est donc plus flexible face aux tensions exercées par le poisson, lors de la phase de combat.

Le choix de l’action de la canne dépend notamment de la puissance de la canne. Elle doit toujours être en adéquation avec cette dernière. Il dépend également du type de pêche pratiqué. Pour la pêche dans un étang, une canne à action parabolique ou semi-parabolique est l’idéal. À l’inverse, les lacs ou les grandes rivières nécessitent une canne à une portée plus large.

La longueur de la canne à carpe

La longueur de la canne a aussi une importance cruciale. Pour pêcher une carpe, la canne doit être longue. En effet, ce type de pêche se fait généralement à bord d’un lac. Il faut une distance assez large pour trouver un poisson. L’idéal est donc de choisir une canne à carpe d’une longueur de 12 à 13 pieds.

La longueur doit être également influencée par la morphologie du pêcheur. On pense souvent que pour pêcher un gros poisson, il suffit d’avoir les bons matériaux. Certes, il faut posséder un ensemble canne carpe de bonnes qualités. Néanmoins, la morphologie a aussi un impact sur le lancer. Une personne de 1m70 aurait, par exemple, du mal à faire des lancers avec une canne de 13 pieds. Étant trop grande, la canne va déplacer son centre de gravité vers le haut de son corps, ce qui va provoquer un certain inconfort lors du lancer.

Pêche à la carpe : achetez du matériel en ligne
Quels sont les différents types de gibier en France ?